Interview de François LE DISSES, PDT du ST-POL/MORLAIX et  PDT DU CDCHS 29, Membre du comité directeur C.N.C.H..S

L’ultra marathon (24h, 12h, 6h, 100kms, trail de plus de 50kms et raid) s’est développé de plus en plus , a quoi doit-on ce phénomène ?

                  FLD : L’éclosion des TRAILS un peu partout,( une centaine de plus en France en 2006) , témoigne d’une nécessité vitale de régénérescence des organisations et un besoin nouveau des coureurs, de découvrir de nouveaux horizons et de trouver d’autres sensations ! Certains recherchant une communion totale avec la nature ! On peut les comprendre et j’éprouve le plus grand respect pour les amateurs de cette nouvelle discipline ! 

Tu as suivi les 24h de PLOUVORN en 2004  ,étais-tu sceptique sur ce genre d’épreuve ?

                 FLD : Je n’ai jamais douté de la réussite des 24H00 de PLOUVORN ! Tout est réuni pour que cet événement devienne une grande classique des courses hors stade :

-         Dynamisme de l’équipe dirigeante

-         Parcours de toute beauté et bien sécurisé

-         Connaissance du milieu hors stade

-         Bénévoles dévoués et motivés

-         Infrastructure et logistique de haut niveau

-         ET.le positionnement fin août est excellent.

Il y avait un véritable besoin sur la région ! Pourquoi tous les deux ans ? Prenez vos marques et foncez sur une édition annuelle ! Ne laissez pas tomber le soufflet d’une année sur l’autre. Ne perdez pas vos acquis en matière de communication.

Y a t il du respect pour Albert VALLEE qui parcoure les 24h en 231,65 km ou de se dire ce gars est inconscient ? 

                FLD : Respect total pour ALBERT VALLEE ! Cet athlète se connaît et nous prouve les extraordinaires limites de l’individu !

  Le championnat de Bretagne individuel sera le support des 24h du plan d’eau, cela est-il important d’avoir des course labellisées ?

                FLD : Un championnat de BRETAGNE sur l’événement est stratégique !  Cela est primordial au niveau de la notoriété. Je suis à fond pour la labellisation des courses. C’est un gage de sérieux pour les coureurs, sachant que chaque organisateur est audité chaque année et son label peut lui être remis en question !

  Depuis 2 ans, tu es président des courses hors stade du Finistère, y-at-il des innovations  à court ou à long terme que toi et le bureau voudrait apporter ?

                FLD : Nous essayons d’être présent sur tous les évènements. Nous nous  sommes réparti les rôles ! Le coureur est notre raison et nous devons être à son écoute en permanence ! Mon équipe est dynamique, dévouée et nous sommes des fins connaisseurs du milieu du RUNNING !

  Il y a quelques années, nous avions pratiquement une course de vélo dans toutes les communes, maintenant la course à pied a pris le relais n’as-tu pas peur que toutes ces épreuves s’essoufflent comme le vélo ?

                FLD : Attention , je crois que nous avons fait le plein au niveau des organisations dans le FINISTERE. Nous sommes le 7ème département français en matière d’organisation ! «  Trop de courses tue la course ! » Les coureurs ne sont pas des machines ! Pour organiser, il faut aimer le coureur et mettre tout en œuvre pour le satisfaire ! L’événement sportif doit prendre le pas sur des intérêts personnels !

  Le stpol/Morlaix et le Taulé/Morlaix 2006 seront-ils  un bon cru grâce au championnat de France des 10kms ?

                FLD : le SAINT-POL /MORLAIX a progressé de 2500 coureurs en 4 ans ! Cas unique dans l’hexagone. Nous voilà hissé à la 4ème place des évènements français, derrière les prestigieuses Parisiennes que sont LE MARATHON, le Semi-Marathon et Paris- Versailles ! 2006- s’annonce exceptionnelle. Nous franchirons sans problème la barre des 10 OOO coureurs ! Ma devise : «  il faut créer l’événement ! »  Pour faire venir les coureurs dans notre belle région ! Nous sommes au bout du monde ! C’est cela que vous faîtes aussi, dans votre créneau ! BRAVO à vous ! Nous avons un formidable outil de communication, de promotion, sur le plan touristique et économique. Que les politiques en prennent conscience ! Mais……..c’est dur !  Il faut aller au-delà des querelles de clocher et JOUER ……pour la grande région !

As –tu un message, pour ces hommes et ces femmes qui vont passer 2 jours sur le site du plan d’eau ?

                   FLD : Bienvenue en PENNAR BED, dans la plus belle région de France !Après l’effort …le réconfort ! Profitez en pour passer quelques jours dans le LEON et découvrir nos merveilleux sites et notre qualité de vie !

 BON RUNNING à toutes et tous !

 Retour vers le sommaire.